L’EPOPEE DE L’ABEILLE MUTANTE

 

Connaissez vous  «  L’abeille mutante « ?

 

L’abeille mutante ? Il ne s’agit pas d’une abeille venue d’ailleurs mais d’une espèce créée par l’Homme. On la connaît aussi sous l’appellation d’abeille tueuse qui s’attaque à des animaux mais parfois aussi à l’homme… On la qualifie aussi d’abeille « africanisée ». Mais d’où vient-elle ? Et pourquoi est-elle si 

 

Le Brésil : là où tout a commencé

 

Abeille tmutante

Abeille Africanisée

C’est au Brésil que l’abeille africanisée a vu le jour au milieu des années 50. L’objectif était alors de booster l’industrie apicole du pays. Elle est le fruit du croisement de reines africaines et d’abeilles européennes. D’un côté, on retrouve des représentants de la sous-espèce Apis mellifera scutellata provenant de Namibie. D’un autre, il y a les représentantes des espèces Apis mellifera iberiensis et Apis mellifera iberiensis. Ce métissage donne naissance à des abeilles particulièrement agressives. Celles-ci possèdent un venin comparable à celui de toutes les autres abeilles. La différence se trouve au niveau du comportement. Elles piquent beaucoup plus que la normale. Une même attaque peut impliquer des centaines voire un millier de piqûres. Il est même possible que tout l’essaim se mobilise face à une agression…

 

L’évasion de reines tueuses

 

Un an après leur arrivée au Brésil, quelques reines namibiennes parviennent à s’échapper. Très vite, elles vont coloniser plusieurs pays et parviennent à s’imposer sur l’ensemble du continent américain. Elles arrivent au Mexique au milieu des années 1980 et atteignent les Etats-Unis au début de la décennie 90. A nos jours, la progression se poursuit dans la partie nord des Etats-Unis. Depuis leur arrivée sur place, différents phénomènes ont été constatées. Des essaims sont notamment à l’origine de décès d’animaux domestiques (chats, chiens…). Des humains ont aussi été gravement attaqués.

Description des abeilles africanisées

 

Les abeilles africanisées se démarquent largement de leurs cousines européennes. Elles se montrent particulièrement résistantes et possèdent la capacité de survivre à des climats rigoureux mais aussi à des maladies redoutables. La sécheresse ne leur fait pas peur et elles ont réussi à subsister face au varroa, un parasite qui a décimé les abeilles de l’espèce Apis Mellifera. Une autre caractéristique de ces abeilles : elles peuvent s’installer partout et n’importe où, ce qui n’est pas le cas des abeilles européennes. Elles peuvent faire leur ruche dans des endroits inattendus : dans des creux, sous terre, sur un tronc d’arbre, sur une boîte à lettre… Elles peuvent se contenter d’un petit volume. La seule condition est l’existence de ressources dans les alentours. D’ailleurs lorsque celles-ci viennent à manquer, les abeilles tueuses n’hésitent pas à abandonner leur nid et en construire un ailleurs.

 

Menace pour les abeilles européennes

 

Du fait de leur agressivité, les abeilles tueuses constituent une menace pour les abeilles européennes. Cas rare mais existant, il est possible qu’elles envahissent littéralement une ruche pour tuer la reine et y installer une reine mutante. Dans certains cas, elles s’attaquent aux colonies avant que leurs hôtes n’aient pu achever leur développement. Pour faire face à ces assauts, les apiculteurs prennent des dispositions. Certains font appel à des phéromones qui indiquent aux assaillants que leurs cibles ne sont pas si vulnérables qu’ils le croient. D’autres contrôlent la reproduction de leurs reines. Celles-ci ne sont plus envoyées dans la nature pour s’accoupler, mais les apiculteurs font appel à l’insémination artificielle. La multiplication des abeilles tueuses nuit inévitablement aux abeilles locales… Sur le continent américain, on assiste à une véritable « africanisation » des colonies.

 

Serait-ce le début de la disparition des abeilles européennes ?

 

 

Quand une abeille butine

Abeille source de vie

 

 

 

Voulez vous les aider   ?

 

Offrez un toit aux abeilles…..

8 Comments

  1. Bonjour Charlotte

    Et merci pour cet article « décoiffant » sur les abeilles

    Vraiment je ne sais pas où nous allons si les abeilles commencent à devenir des « tueuses » responsables de la mort de nos animaux domestiques il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond sur la planète.

    Quand j’habitais en France, j’avais dans mon jardin un essaim d’abeilles dans ma vigne vierge elles ne me paraissaient pas dangereuses et de toute façon elles sont protégées mais le bruit qu’elles faisaient me gênait quand même et pour te dire vrai,j’avais toujours peur qu »elles me piquent car ayant eu 17 piqures de guêpe étant ado je n’étais pas très rassurée
    sylviane Articles récents..Vidéo vitamines : comment rebondir après avoir tout perduMy Profile

    • Bonjour Sylviane,

      Les abeilles nous posent problèmes, nous sommes les responsables conscients ou inconscients,

      toujours est-il, que de nombreux chercheurs et scientifiques étudient les solutions pour aider les abeilles,

      Mais tous ces pesticides utilisés sans discernement ont fait des ravages.

      Amicalement

      Charlotte

  2.  » il est possible qu’elles envahissent littéralement une ruche pour tuer la reine et y installer une reine mutante »
    Brrr. on dirait un mauvais film de science-fiction.. ;-)

    Votre article est intéressant mais aussi assez perturbant. Quel était l’objectif des créateurs de cette abeille mutante ? Obtenir une race plus résistante pour développer l’apiculture ? Ou y avait-il une autre idée derrière cette manipulation génétique ?

    • Bonjour,

      Bienvenue sur mon blog. Merci.

      Oui mauvais film de sciences fiction…Cette abeille agressive et résistante,s’est échappée d’un laboratoire. le Généticien brésilien Warwick Kerr, en 1957 croisent 2 espèces très agressives pour améliorer le faible rendement en miel des abeilles mellifères brésiliennes. Le but est atteint. Le Bresil est devenu l’un des plus grand producteurs de miels.
      Résisteront-elles aux pesticides et à la monoculture?
      A bientôt

      Charlotte

  3. Puisqu’il paraît que les humains seront en danger
    de disparition à partir du moment où il n’y aura
    plus d’abeilles, espérons que ce n’est pas le début de la fin!

  4. Décidement, pauvres abeilles européennes : si ce n’est pas le varroa ou le pesticide, ce sont les autres races qui les attaquent.
    On n’est pas sorti d’affaire.

    • Bonjour,

      Un apiculteur ! Merci de votre visite, peut être que vous pourrez nous parler de vos abeilles et comment vous les protéger?

      Belle journée

      Charlotte

Leave a Reply

CommentLuv badge


Ce blog est dofollow !